Rechercher
  • Laurent-Pierre GAILLARD

Les tableaux de bord au sein des PME : un atout majeur dans le pilotage





Qu’est ce qu’un tableau de bord ?


Les tableaux de bord sont des outils primordiaux pour un dirigeant d’entreprise, et pour les managers qui l’entourent, car ils leur permettent de piloter leur organisation et de prendre rapidement les bonnes décisions.

Ils ont pour vocation de présenter synthétiquement les activités et les résultats de l’entreprise par processus, sous forme d’indicateurs pour contrôler la réalisation des objectifs.


Le tableau de bord doit permettre :

- aux décideurs de rapidement pouvoir identifier les écarts pour effectuer les actions correctives nécessaires

- d’être dans une démarche d’amélioration continue

- de communiquer en interne sur les performances de l’entreprise, mais également sur les objectifs et la stratégie à suivre

- d’être un outil de motivation auprès des équipes





A qui sont destinés ces instruments de pilotage ?



Les tableaux de bord sont destinés aux décideurs, qui mèneront les actions en fonction des résultats présentés.

Nous pouvons catégoriser 3 types de décideur :

- Le chef d’entreprise : Il a besoin d’avoir une vision globale de son organisation et utilise en général des tableaux de bord pour un pilotage sur le moyen long-terme

- Le comité de direction : Les membres de ce comité utilisent des tableaux de bord propres au pilotage de leur organe opérationnel. Les indicateurs permettent de se projeter sur le court-moyen terme

- Les managers de proximité : Ils ont besoin d’avoir une vision du quotidien opérationnel pour rapidement orienter leurs équipes et mettre en place des actions terrain permettant de remplir les objectifs fixés par la direction. C’est un outil de pilotage à court terme.




Un tableau de bord pour quoi faire ?


Les tableaux de bord ont été longtemps utilisés comme un simple outil de contrôle, mais doivent être aujourd’hui exploités comme un instrument d’aide au pilotage. Ils doivent s’inscrire dans une démarche de progrès et d’amélioration continue.




L’outil doit permettre d’apporter un point précis sur la situation en cours, en fonction des objectifs engagés par la direction. A la lecture des indicateurs de performance, les décideurs peuvent évaluer la pertinence des actions engagées pour atteindre les objectifs et mettre en place de nouvelles actions si nécessaire.

Pour qu’un tableau de bord soit efficace il est important que chacun des acteurs décisionnels de l’entreprise ait connaissance de ses objectifs de performance, et de la politique stratégique à suivre. Le tableau de bord devient alors incontournable pour déployer la stratégie de l’entreprise et aider à atteindre la performance souhaitée.



Plusieurs types de tableaux de bord


Il existe plusieurs catégories de tableaux de bord qui vont s’adapter aux différents décideurs de l’entreprise et aux différentes activités. En fonction du niveau hiérarchique, ces instruments de pilotage auront des indicateurs de performance différents permettant d’avoir une vision adaptée de l’entreprise ou de l’activité, et aidant aux bonnes prises de décision.





Comment construire son tableau de bord ?




  • Définir sa stratégie d’entreprise et ses objectifs globaux

Par définition un tableau de bord est fait pour suivre un objectif et se donner les moyens de les atteindre. Nous pourrions par exemple le comparer à un GPS de voiture. Celui-ci est utile lorsque nous savons où nous allons. Le GPS va nous aider à atteindre notre destination en fonction de certains choix (chemin le plus rapide, chemin le plus court, chemin le moins onéreux). Sans destination le GPS aura une utilité bien amoindrie.

Le chef d’entreprise doit donc définir les objectifs et la stratégie à suivre pour son organisation, ce qui permettra d’être dans une démarche d’amélioration continue. Alors pour l’aider à piloter ses choix il pourra mettre en place des instruments de pilotage



  • Définir les processus à piloter en priorité

Il est important de prioriser et identifier les activités et processus qui devront être pilotés, pour les équiper de tableaux de bord. Seul certain processus de l’entreprise sont concernés par cette démarche.



  • Définir les objectifs de performance des processus concernés

Comme cité ci-dessus, le chef d’entreprise définit une stratégie et des objectifs globaux. Chaque manager est en charge de conduire les tactiques qui permettront de les réaliser. Il est donc important de leur décliner des objectifs de performance matérialisant le but à atteindre localement. Il est indispensable que les acteurs de terrain soient partie prenante durant cette phase.



  • Choisir les indicateurs clés

Il faut sélectionner les indicateurs de performance les plus pertinents pour piloter son activité, en étant en phase avec la stratégie et les objectifs définis. Pour ce choix il est important d’impliquer les acteurs du terrain, car ce sont eux qui prendront les décisions nécessaires pour atteindre les objectifs.



  • Structurer le tableau de bord

Le tableau de bord doit faire apparaître les différents indicateurs de façon claire et synthétique. Il doit être organisé, ergonomique et équilibré afin de véhiculer une information complète.

En effet cet instrument de pilotage doit montrer une vue d’ensemble pour pouvoir rapidement prendre des décisions.



  • Réviser le tableau de bord

L’entreprise évolue au fil du temps, acquière une meilleure connaissance de son activité et de son organisation, et peut faire évoluer ses objectifs. Il est donc nécessaire de revoir régulièrement la pertinence du tableau de bord mis en place, afin qu’il reste en adéquation avec les objectifs poursuivis, et les actions menées. Cette étape d’audit est nécessaire pour assurer le bon fonctionnement du pilotage.

91 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout