Rechercher
  • Laurent-Pierre GAILLARD

L’importance du contrôle de gestion en entreprise

Lorsqu’on parle de contrôle de gestion, on l’assimile souvent à la comptabilité. Pourtant sa fonction est bien différente et a une finalité toute autre. Il est un processus qui pilote la performance et la mise en place de toutes les stratégies de l’entreprise. Il est devenu une fonction pivot en tant que conseil auprès de la direction générale, mais également ligne directrice pour les managers.





Le rôle du contrôle de gestion dans l’entreprise


Le rôle principal du contrôle de gestion dans l’entreprise est :


- D’ajuster les outils d’analyse des performances aux demandes du dirigeant et des managers, mais également en les adaptant aux contraintes réelles de l’environnement de l’entreprise

- De proposer des réflexions et des études dans le but d’améliorer les processus et performances de l’entreprise


Il est un des éléments clés pour aider les dirigeants et les managers à prendre rapidement les bonnes décisions. Il peut être considéré comme l’outil opérationnel des décisions stratégiques. Le contrôleur de gestion est, par essence, dans une recherche constante de l’efficacité, l’efficience, et l’économie.



Les 3 principales valeurs ajoutées du contrôle de gestion pour l’entreprise


Suivi de la vision de l’entreprise


Le contrôle de gestion permet à l’entreprise de suivre ses stratégies. Il doit s’assurer qu'elle atteigne ses objectifs et ne dévie pas de son chemin. En cas de dérive le contrôle de gestion doit proposer et accompagner la mise en place des modifications nécessaires pour ne pas mettre en péril le progrès de l’entreprise.


Optimisation de la rentabilité et maîtrise des coûts


Le contrôle de gestion s’intéresse aussi à la gestion comptable et financière. Il permet de maîtriser tous les coûts et d’optimiser les rendements. Il priorise toutes les activités de la firme pour assurer une excellence opérationnelle dans tous les services. Ce processus de contrôle financier permet de maitriser constamment les dépenses et les marges pour maîtriser son résultat.


Performance et coordination entre tous les services


Dans une entreprise les différents services interagissent constamment entre eux. Il est donc nécessaire de bien huiler leur coordination pour qu’ils travaillent en synergie afin d’optimiser la performance. Encore une fois le contrôle de gestion intervient dans ce processus, il est le garant de la coordination de cette synergie, il insuffle la performance et le suivi des tâches en liaison avec la direction. Il est donc un élément essentiel pour atteindre les objectifs souhaités et pour la pérennité de l’entreprise.



Quelques outils utilisés par le contrôle de gestion


Les outils prévisionnels


La gestion prévisionnelle et la gestion budgétaire font partie des outils prévisionnels. On va retrouver des outils tel que le business plan, le budget, les atterrissages, les plans de trésorerie. Ils ont pour objectif de représenter des activités futures de l’entreprise en s’appuyant sur l’analyse des activités passées et/ou de traduire en objectifs les décisions stratégiques prises par la direction.


Les outils d’analyse


Ces outils permettent d’identifier les écarts face aux prévisions et de mesurer en temps réel la performance d’une activité ou d’un service. Les outils peuvent être représentés par des tableaux de bord, de la comptabilité analytique, du contrôle budgétaire. Les indicateurs utilisés peuvent être aussi bien des données financières que des données volumétriques, quantitatives, qualitatives.


L’objectif est de visualiser de manière simple et efficace l’état de chacun des indicateurs de performance.


Les outils d’interprétation


Ils permettent de mettre en avant les écarts, de les comprendre, et de mettre en œuvre les actions correctives. Ils viennent en complémentarité des outils d’analyse.






Vous l’aurez donc bien compris, le contrôle de gestion est devenu une fonction primordiale dans les entreprises. Il permet de mieux piloter son activité et d’anticiper les évènements. Grâce à lui le dirigeant ne constate plus un résultat en fin d’année, mais construit ce résultat. Il a un rôle central dans la construction des outils de pilotage, le suivi de la performance et des stratégies d’entreprise. Il permet à la direction de prendre rapidement les bonnes décisions.

65 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout